Néant

L'anéantissement peut être infime...


Il peut s'insinuer, se fondre, se muer sous le masque de choses somme toutes ordinaires.

Il infirme les croyances, les espoirs, ces sordides certitudes.


Il est un vide, un retour vers l'absurde

Un effondrement dans l'intime, une forme d'antimatière, un sentiment annihilé, une forme informe, une plaie éthérée.


L'absorption d'un air de rien, d'un refrain de vie, d'un banal qui s'enfuit.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

C'est comme un non-sens : je ressens ce vide en moi, ce manque dévorant, et j'aspire à le combler avec tant de force ! Mais cela ne veut pas dire que je ne m'aime pas. J'entends, je lis ce genre de "b

Que voilà une farce qui ne relève pas le goût du plat que je mange depuis des mois... Un met que je ne digère plus, qui chaque jour garnit mon assiette, comme une plâtrée militaire, un pâté infâme don

Journal de bord - 13 juillet 21 Voilà maintenant 11 mois... 11 mois de recherche sur l'océan des sites de rencontres ! Une éternité numérique, une confrontation aliénante avec l'outil 2.0 de la séduct